~*Satellite Nohope*~
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

~*Satellite Nohope*~

Un satellite-prison, ainsi qu'une révolution
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

 Le prix à payer

Aller en bas 
AuteurMessage
Harmonie
Loyaliste
Harmonie


Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 30
Localisation : Là où on ne peut m'atteindre
Date d'inscription : 27/01/2008

~:feuille de personnage:~
Métier:
Sexe: féminin
Race: demande à ta mère !

Le prix à payer Empty
MessageSujet: Le prix à payer   Le prix à payer Icon_minitime1Dim 3 Fév - 20:42

Assis dans sa voiture, Valérian Davis se roulait tranquilement une clope. Harmonie venait de descendre dans les profondeurs de l'usine de conserves désaffectée. La flamme du briquet éclaira un moment son visage pâle encombré de mèches brunes. Ca devrait être rapide...
Bientôt, une suite de coups de feu retentit dans l'usine. Le jeune homme grimaça en soufflant un nuage de fumée. Discret, ils avaient dits... Mais les tirs s'espaçaient déjà, remplacés par de brefs cris de douleurs, des tintements d'acier et des chocs sourds, contre le sol et les murs.
Harmonie remonta moins d'une minute plus tard, de son pas vif et nerveux. Un coup d'oeil sur l'épée, les Newrocks et le pantalon tâchés de sang de la jeune femme renseigna Valérian sur la méthode. En plus d'en sabrer quelques uns, elle avait du éclater la tête des autres sur le béton. Radical, mais salissant. Ca n'allait pas arranger son humeur...
Elle grimpa dans la voiture côté passager et claqua la porte.

Harmonie: C'est fait.
Valérian: Sans blague ? Au moins, ça apprendra à cette vieille salope de Franck qu'on ne trahit pas sir Dorkwin....Je la finis et on décolle.

Harmonie lui retira la cigarette de la bouche et la balança par la fenêtre entrouverte. Valérian démarra sans rien ajouter, mais avec un sourire en coin.

Valérian: Maintenant qu'on a fini, ça te dirait qu'on aille en ville tout les deux ?

Harmonie rougit et se détourna, mal à l'aise. C'était pour se soir, elle en était sûre. Mais même si elle savait parfaitement les sentiments de Valérian à son égard, elle ne pouvait s'enpêcher d'appréhender le moment où il les lui dirait de vive voix. Il n'y avait pas de quoi, pourtant. Elle le connaissait depuis qu'ils étaient gosses et sous ses airs de sale môme, c'était quelqu'un de bien. Mais sa vieille timidité refaisait surface à chaque fois qu'il lui proposait quelque chose...

Harmonie: Non, pas ce soir. Je suis dégueulasse et je suis crevée.
Valérian: Ok ! Demain, alors.

Harmonie ne s'attendait pas du tout à cette réponse. Presque malgré elle, elle s'entendit répondre :

Harmonie: Oui, demain.
Valérian: Je t'appellerai.



Harmonie tournait en rond depuis des heures dans sa chambre, à attendre l'appel de Valérian. Jamais encore elle n'avait été aussi nerveuse, et rien que d'y penser la mettait en colère et l'énervait encore plus.
La sonnerie du téléphone la fit sursauter, et la tension monta encore d'un cran. Les mains tremblantes, elle décrocha :

Harmonie: Valérian? C'est toi ?
Voix masculine: Désolée, poupée, j'crois que ton p'tit copain va devoir annuler vot' rendez-vous.

La jeune femme sentit aussitôt la colère l'envahir.

Harmonie: Où est-il ?
Voix: T'aimerais bien le savoir, hein ? Il te sautait si bien que ça pour que tu le regrettes autant ?
Harmonie: Qu'est-ce que t'en as fait, espèce de connard ?! Si jamais il lui est arrivé quelque chose, je t'arrache les tripes et je te les fais bouffer !!
Voix: Ta gueule ! Ici, c'est moi qui parle. Et laisse-moi te dire que moi et mes potes, on n'a pas du tout apprécié votre petite descente à l'usine, hier soir.

Harmonie serra les poings. Des complices de Franck.

Voix: Rends-toi seule à 9h ce soir à l'entrepôt au nord-est de Montréal, sur la route qui mène à Trois-Rivières, et t'auras peut-être une chance de le récupérer vivant. Sinon, on t'enverra les morceaux par la poste. Allez, salut petite pute.

Harmonie regarda la pendule. 8h 57. Elle balança de toute ses forces le téléphone à travers la pièce avec un cri de rage. Attrapant ses armes, elle brisa la fenêtre d'un coup de pied rageur et sauta trois étages, depuis son balcon jusqu'à la rue, fissurant le béton du sol. Se jetant sur la première voiture passant à sa portée, elle en extirpa le conducteur sans même ouvrir la porte, par la vitre et partit à contre-sens, en écrasnt la pédale d'accélération.
Alors qu'elle conduisait comme une furie, des larmes roulaient sur ses joues. Au fond d'elle, elle savait très bien qu'elle n'arriverait pas à temps, et que Valérian était sans doute déjà mort. Elle savait aussi que pour le massacre qu'elle allait faire, elle allait se retrouver en taule jusqu'à la fin de ses jours, voire pire.
Mais par-dessus tout ça, par-dessus sa rage, elle savait que rien sur cette terre ou ailleurs ne vaudrait jamais la vie de Valérian. Et que pour le lui avoir enlevé, cette ordure de Franck allait prier, pleurer, hurler pour se retrouver le plus vite possbile en Enfer plutôt qu'entre ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix à payer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~*Satellite Nohope*~ :: RP :: Avant Nohope-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser